Evénement

[DIA] Bilan de notre première séance de co-design

Bonjour à tous !

Nous tenons à vous donner un retour sur notre 1er atelier co-design lié au Dia. Remerciements à nos « co-designeuses » et « co-designeurs » d’avoir été aussi riche de proposition ! 

Pour rappel, à la suite de la présentation des enjeux du projet et de la visite itinérante dans les locaux, les participants ont eu l’occasion de se réunir autour d’un jeu de carte.

L’objectif du jeu était de définir les ambiances souhaitées pour les différents lieux du bâtiment ou de réagir tout simplement au projet.

QUEL EST LE PROGRAMME POUR LE MOMENT ?

Il y aura : 

Un Fablab ; une menuiserie ; un restaurant ; un espace de co-working ; des salles de réunions ; une terrasse extérieure ; une salle de répétition pour l’école de musique et l’harmonie de Fourmies ; un studio d’enregistrement ; des commerces et des pop-up store. 

QU’ALLONS-NOUS Y FAIRE ?

Nous allons pouvoir :

Travailler en groupe ; travailler seul.e ; se reposer / faire une pause ; manger ; cuisiner ; jouer ; se réunir / se rencontrer ; fabriquer ; jouer de la musique ; danser ; chanter ; découvrir / faire découvrir ; vendre / acheter ; construire ; planter / cultiver ; fêter ; créer ; transmettre et partager.

Les « co-designeuses » et « co-designeurs » souhaitent :

  • Une mise en réseau 

« Il ne faut pas qu’on soit mis de côté »

Le tiers-lieu sera en circuit avec le centre culturel, la ludothèque, la médiathèque, le marché et l’écomusée. Des échanges s’effectueront entre les différentes maisons.

  • Une présence importante de la végétalisation

Autant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

  • Valoriser l’intergénérationnelle

« J’aimerais pouvoir venir manger au restaurant avec mon petit fils et trouver des activités à faire avec lui »

Les aménagements feront profiter petits et grands en proposant un large panel d’activités ludiques.

  • De grand volumes lumineux

La réhabilitation intègre déjà cette dimension en évitant toute surchauffe liée à une surexposition au soleil.

  • Des programmes bien identifiés

La majorité du tiers-lieu est collectif, cependant des sous-espaces bien identifiés (grâce aux ambiances, couleurs, séparation etc…) viendront ponctuer l’ensemble.

  • Des espaces de travail collectif et individuel indépendants

« Il ne faut pas que ceux qui travaillent en groupe dérangent ceux qui auraient besoin de calme et de silence pour travailler »

Des lieux de travail individuels, de type box en bois isolés acoustiquement, seront mis en place à travers l’espace de co-working tout comme des dispositifs acoustique, type panneaux acoustiques.

  • Des matériaux naturels

« Nous voulons des matériaux nobles, pas de plastique » ; « Que du bon pour la santé »

L’ensemble de la construction et des aménagements seront étudiés au maximum avec des matériaux locaux et bio-sourcés. 

  • Un système d’information efficace

« On pourrait installer un tableau type « humeur du jour » pour favoriser les temps d’échanges entre les différents acteurs »

Une signalétique appropriée participera aux partages des informations nécessaires pour le bon fonctionnement du lieu (charte de l’utilisateur, tableau d’orientations, signalisation par traçage au sol)

  • Une cuisine partagée

« Ce serait pour ramener et réchauffer nos gamelles » ; « Avec de la vaisselle non jetable mise à disposition »

En plus du programme initial de la cuisine du restaurant une kitchenette sera installée et accessible à l’ensemble des usagers.

  • Du mobilier avec des matériaux de récupérations

« Nous pourrions faire un partenariat avec Emmaüs pour le mobilier » ; « Le centre culturel fabrique déjà du mobilier en palette il faudrait voir avec eux » ; « Le mobilier pourrait être ajustable et évolutif »

« Des tables rondes c’est bien pour travailler en groupe » ; « Oui, mais quand tu as du matériel c’est mieux avec une table rectangulaire »

  • Être surpris

« Avec des choses ludiques, qui changent, de la couleur peut être… » ; « Du mobilier punchy »

  • Implanter un jardin partagé

« Comme ça le restaurant pourra cuisiner avec les légumes du jardin ? »

  • Un toboggan

Pour relier le premier étage et le rez-de-chaussée un toboggan animera l’atrium central.

« Il faut juste faire attention de la où il débouche »

  • Des sculptures

« Ce serait super d’avoir des constructions en oseille, en osier pardon ^^, il y a un bon fabricant pas loin d’ici en plus »

  • Une salle de repos

« Si si c’est vrai de plus en plus on voit des salles de siestes dans les grosses entreprises »

Un aménagement spécifique, isolé du bruit et de la dynamique générale, sera dédié au repos, à la méditation ou à la sieste.

  • Une salle de répétition polyvalente

« Moi j’adore la danse de salon, j’aimerais beaucoup que des cours y soient donnés »

« Pour pouvoir aller y jouer le soir par exemple quand tout est fermé »

« Ce serait bien que des instruments de musiques soient mis à disposition et que n’importe qui puisse venir dans une salle pour jouer un peu de musique »

La salle sera assez grande pour accueillir des cours de danse et équipée techniquement pour toutes sortes de manifestation musicales. Aussi l’accès à cette salle pourra être différencié du reste de l’équipement.

Nous comptons sur vous pour être aussi nombreux à ces prochains ateliers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *